Sélectionner une page

STOCKAGE & WORKFLOW

Backup is life !

Nous nous souvenons de l’époque des stockages sur disquettes, cassettes, VHS, ou CD. 

Aujourd’hui à l’ère du numérique,  sauvegarder nos fichiers, nos médias, nos contenus, est  indispensable afin de ne pas perdre notre travail car c’est notre matière première.  

Nous n’avons plus de rendu palpable, tout est digital et dématérialisé. Un avantage aussi de stocker dans un petit objet appeler le disque dur.    

Dans cet article, je vous parle stockage et je vous partage  mon workflow pour sauvegarder mes projets. 

Cet article est accompagné d’une vidéo explicative en bas de page, ainsi qu’un schéma et une petite annexe pour retrouver les mots compliqués . 

// Stockage & Workflow

On peut commencer à parler de la carte SD, la première forme de stockage qui reçoit le contenu créé après nos shootings ou nos tournages. Pour mon cas, je me suis équipé des cartes Sony Tough qui sont waterproof et résistantes. Elles proposent des vitesses de lectures et d’écritures assez rapide. 

 

Vient l’étape du déchargement de cette carte vers un disque de travail pour passer à la post-production. Pour mes disques de travail, j’utilise des disques SSD pour leurs rapidités de lectures et d’écritures. Comme disque, j’ai opté pour les SDD extreme de la marque SanDisk, le plus de ces disques, ils sont petits, compacts et résistants. 

Pendant mes projets, je double toujours mes formes de stockages. Une fois déchargé sur mes disques de travail, j’effectue un back up  avec des disques HDD 2.5. Pour toujours avoir des doublons lors d’un crash de disque dur. 

Pour les personnes qui effectue des gros Back-up, je peux vous conseiller le  logiciel Shooter Offload de la marque REDGIANT. Quand on commence à avoir beaucoup de matière à stocker et à backuper lors de tournages. Le logiciel va vous créer des copies sur des disques que vous aurez attribué. C’est un logiciel simple d’utilisation qui peut vous sauver la vie sur certain problème de back-up manuel. 

Une fois les projets terminés, mes archives officielles s’effectuent sur des gros disque dur externe HDD qui vont  2 à 6 To. L’avantage des disques dur HDD c’est qu’il tienne dans le temps contrairement au SDD.

// Conclusion

Pour conclure, je peux vous conseiller de diversifier vos supports de stockages. Pensez à créer des doublons sur des disques différents pour ne pas perdre vos projets car c’est votre matière première et ça peut-être vite embêtant de perdre des médias important.  Ensuite pour votre travail, optez pour des SSD pour leurs rapidité de lecture et d’écriture et des disques dur HHD pour leur longévité.